Sortez robes, jupes et tenues colorées !

Oser les tenues colorées


Ah bon ? On fête quoi ?
Rien ! Rien du tout !
Alors pourquoi tout ce bruit ?



Je suis la première à vouloir me fondre dans la masse. Ne pas me faire remarquer. Et encore moins par mon style vestimentaire. Etre habillée d'un camaïeu de gris-noir-marronnâsse (ou les jours de fête porter du bleu marine !), c'est parfait comme tenue passe-partout. Un jean et un pull noir. Large le pull. Voilà mon uniforme. Pour le boulot, ou en week-end. C'est discret. Classique. C'est bien. 



Il n'y a que 15 jours par an où je m'autorise un peu plus de fantaisie... En vacances d'été quoi...



Le souci, est qu'au fond de moi, il y a des fleurs, des paillettes, des imprimés improbables et de la COU-LEUR


Et que sous prétexte :

- D'avoir peur de ne pas "assumer"
- De ne pas vouloir attirer l'attention 
- De ne pas avoir la silhouette pour (!!!)
- De ne pas vouloir avoir à encaisser remarques ou blagues douteuses d'un entourage, disons, un peu obtus
- Que "quand même, on ne s'habille pas comme ça pour aller ou boulot"

pendant longtemps, je me suis interdit tout ça. 


Oser les tenues colorées



Ça peut paraître anodin, voir ridicule pour certain(e)s, mais pour moi, mettre juste une robe, une jupe, ou un pull à fleurs nécessitent souvent une bonne dose de confiance en soi. Celle qui nous manque, quand par 35°C, on mettrait bien cette jolie robe, qui nous boudine un peu certes, mais dans laquelle on se sent bien. Bien, jusqu'à ce que l'on réfléchisse, qu'on se regarde sous tous les angles. On se dit que non, quand même, on n'est pas si bien que ça dans cette robe. On appréhende, on ne se sent pas au top. Elle n'est pas un peu courte ? Elle n’exacerbe pas un peu ce que l'on voudrait camoufler ? Elle est trop colorée, on ne verra que moi... On n'a pas le physique pour. On est dur avec nous même. On hésite. On n'ose pas. On renonce parfois.


Ce qui est étrange, est que ce qui nous fait vaciller, est essentiellement la peur du jugement de l'autre (sachant que dans 99.9% des cas, "l'autre" il s'en fiche complètement de ta tenue). On ne se sent pas en accord avec l'image que l'on voudrait renvoyer. Et c'est idiot au fond, parce que, ce ne sont que des fringues ! Et qu'on en a très envie de ces tennis à paillettes et de ces boucles d'oreilles en forme de perroquet !

Oser les tenues colorées



Et que c'est sans compter : 

- Qu'avoir une jupe à fleurs, ça met de bonne humeur
- Qu'avoir des perroquets accrochés aux oreilles, ça fait sourire la caissière de ma supérette
- Que grâce à mes tennis à paillettes, j'arrive à focaliser l'attention de mon petit voisin hyper-actif plus de 30 secondes. Et croyez moi, c'est un exploit ! 

Je vous rassure, je suis loin de concurrencer les défilés Desigual à chaque sortie (quoi que chacun fait évidemment bien ce qu'il veut !) mais j'ai personnellement passé le cap du "que vont penser les autres". Si j'aime, je le porte, et c'est tout. C'est souvent juste une pièce ou un accessoire qui twist un peu une tenue tristoune et c'est bizarre, mais je crois que ça booste un peu le moral tout ça...

Je n'ai pas de solution miracle pour arriver à aller au delà de ses appréhensions. Je prends juste en exemple le monde entier ! Ceux et celles qui ne se posent pas autant de questions. 
Oser les tenues colorées


Je vous parlerai bientôt de mon voyage en Inde et de tout ce que ce voyage m'a apporté, mais je suis notamment tombée sous le charme des tenues colorés des indiennes ! Que se soit en pleine campagne, dans les rues d'une ville bondée et bruyante, dans les allées des temples, les indiennes arborent toujours leurs saris aux couleurs chatoyantes. Elles savent jouer avec les couleurs, leurs associations. Elles égayent n'importe quel paysage.

Dans nos contrés aussi, j'ai de quoi m'inspirer ! 

Au quotidien, je repense à ma grand-mère et sa robe à imprimé léopard vert ! Oui-oui ! Et elle n'était pas particulièrement excentrique. C'est juste qu'elle l'aimait bien cet imprimé !

Et puis il y a ma libraire, ses robes hippies et sa collection de cordons à lunettes perlés. 

Et puis il y ma pote Anne avec ses tenues sorties tout droit des 60s.

Et puis finalement, je me dis finalement Flumt*%£*!!! les autres, je mets ma jolie jupe à fleur, et je mets le nez dehors.


Oser les tenues colorées

Share:

0 commentaires

Laisser un petit mot par ici