Favoris Orient Express #2

1 thème, 4 favoris, c'est parti !

A-WA, ou le girl power à la sauce yéménite

A-WA trio chanteuses
A-WA     crédit photo:Tomer Yosef


A-WA (à prononcer avec entrain « éywaaa! ») c'est un groupe de trois sœurs Israéliennes s'inspirant des chants traditionnels yéménites (origines de leur grand-mère, oui je sais tout !), pour créer un mélange détonnant de chants arabes sur fond de musique électro / pop / hip hopesque ! Alors oui, je sais, comme ça, on n'imagine pas se trémousser sur des chants traditionnels yéménites ... mais en réalité, « ça prends » !

D'abord et surtout car sur scène, c'est une explosion d’énergie, de joie de vivre et d'ondes positives ! Même si on ne comprend par un mot d'arabe, on sent bien la force de leur propos. 

J'aime l'harmonie qui se dégage de ces 3 femmes. Celle entre une culture retrouvée, conservée et une modernité bien encrée. S'inspirer de leur histoire familiale ajoute à leurs chansons un petit supplément d'âme qui me touche. Et puis je l'avoue, moi des Israéliennes qui chantent en Arabe, des chants transmis sur plusieurs génération de Yéménites, #Joy to the World#, ça me plaît bien !

La vidéo de Couleur3:

Le bel extrait de NPR Music :


Persepolis, ou l'histoire inspirante de Marjane Satrapi

Persepolis, Marjane Satrapi
La BD n'est pas toute jeune : je me rends compte en écrivant ce billet qu'elle à plus de 10 ans aujourd'hui, mais les thèmes abordés me parlent toujours autant. 

Persepolis, c'est l'histoire autobiographique de son auteur Marjane Satrapi, qui retrace une partie de son enfance, de son adolescence et de sa vie de jeune adulte. Elle décrit avec beaucoup d'humour cette partie de sa vie, ses crises d'ado rebelle, ses amitiés, ses rencontres, ses déceptions sentimentales. Malgré cette légèreté apparente, puisque le récit commence par la vision d'une petite fille, on voit, derrière son histoire, la force d'une femme. En Iran avec un contexte politique en plein bouleversement, la guerre, l'arrivée au pouvoir des commissaires de la Révolution... En Autriche, lors de son exil, en quête d'identité entre sa culture natale et celle d'un pays qu'elle ne comprend pas toujours.

Persepolis est une histoire qui m'a beaucoup touchée car Marjane Satrapi aborde des thèmes aussi forts que la place de la femme en Iran, la guerre, l'isolement, la différence mais avec beaucoup d'humour et de force, un franc parlé percutant et une touche d'ironie.  Sans larmoiement aucun, on sort de la lecture de chacun de ces 4 tomes, avec ses jauges « girl power », « optimisme » et « respect » gonflées bloc !

Si 4 tomes pour vous, « ça fait beaucoup ! », Perspolis « la BD » a donné naissance à Persepolis « le film d'animation », que je trouve très fidèle à l’œuvre écrite et dont je vous mets un la bande annonce juste là : 


Brume d'oreiller Fleur d'Oranger 

Brume Fleur d'Oranger - Odyssée des Sens

Alors je ne peux pas proposer un billet oriental, sans parler de Fleur d'Oranger ! C'est pour moi l'odeur réconfortante des petites pâtisseries orientales, sucrée et enveloppante.

Ici la version brume d'oreiller de l'Odyssée des Sens. Un pshittou sur sa literie et on a juste envie de manger ses draps ! 

Si vous ne connaissez pas la brumes d'oreiller, ce sont des mélanges hydroalcooliques parfumés (avec des huiles essentielles, ou des fragrances) que l'on pulvérise sur son linge de lit quelques minutes avant de plonger dans les bras de Morphée (ou d'un autre!). Selon les parfums choisis, c'est assez apaisant, réconfortant. J'en suis très fan, surtout pendant les périodes où il fait froid dehors et où l'on voudrait rester dedans pour toujours !


Mon savon d'Alep liquide


Savon Alep Liquide Laino


Plutôt conseillé pour les peaux très sèches, celui de Laino est la version liquide la plus proche du vrai savon d'Alep que je connaisse. Il est à base d'huile d'Olive et d'huile essentielle de baies de Laurier, toutes deux bien connues pour leurs propriétés nutritives. Je le trouve super hydratant sur le long terme et donc redoutable contre la sécheresse cutanée en hiver. J'avais un peu de mal avec l'odeur de vinaigrette au début (ça sent l'huile d'olive un max ! Oui, je sais, c'était écrit sur le flacon pourtant !) mais l'odeur ne reste pas du tout sur la peau, donc finalement, il me convient parfaitement.

Share:

0 commentaires

Laisser un commentaire ici