Le Charme Discret de l'Intestin de Giulia Enders, mon avis



En bonne scientifique et en grande sensible de la région abdominale que je suis, je ne pouvais vraiment pas passer à côté de ce bouquin.

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, ce livre, c'est celui de Giulia Enders, jeune étudiante en médecine, qui dans le cadre de sa thèse doctorante a choisi de potasser le sujet pas très glamour de l'intestin, ses charmes, ses affres et ses secrets. Elle y dépeint  avec humour son fonctionnement et le rôle primordial et central qu'il a dans notre quotidien, sur notre humeur, nos sensations et bien plus encore.


>> L'auteure

A 17 ans Giulia Enders est atteinte d'une maladie de peau qu'aucun médecin ne parvint à réellement soigner. Diminuer les symptômes (sous l'effet de cortisone) oui, les éradiquer complètement non. Après quelques recherches personnelles, elle découvre le compte-rendu d'un patient aux symptômes similaires et dont la maladie avait débuté juste après la prise d'antibiotiques. Elle se trouve une situation personnelle similaire à celle de ce patient et fait rapidement le lien avec son intestin mise à mal par les antibiotiques. Car oui, les intestins sont le sièges d'un incroyable écosystème fait de milliards de bactéries super sympas qui nous sont indispensables au quotidien en aidant notre corps de 1001 façons. Elle décide alors de reprendre en main son alimentation pour chouchouter son intestin qui lui veut du bien, supprime certains aliments peu tolérés, rééquilibre la proportion des autres et oh surprise, vient à bout de sa maladie.  

Autre point qui la fascine, le lien entre le fonctionnement des intestins et le bien-être, voir l'état psychologique (comme la dépression). C'est pour moi assez surprenant, mais j'ai appris qu'il s'agissait d'un sujet de recherche en plein essor qui apportera sûrement beaucoup de pistes sérieuses à explorer dans ce domaine ces prochaines années...




>> Le ton de Giulia Enders, son style ou le succès d'un livre atypique

Oui, parce que dans ce livre, on y parle de  bruits bizarres, d'odeur, d’excréments, le tout, avec illustrations ! Et je crois que c'est cela qui plaît et qui a fait le succès de ce livre atypique. C'est spontané (un caca, est un caca !), plein d'humour, très imagé. On imagine l'armée de bactéries qui œuvrent durement au quotidien, on personnifie son estomac, on entend les plaintes de son intestin grêle...bref c'est un peu "Il était une fois la vie" en bouquin. Et c'est vrai qu'il est fascinant de comprendre tout ce qui se passe dans notre corps, à chaque instant. Après tout quoi de plus naturel que le popo quotidien et donc de comprendre comment on en est arrivé là ... 

Bref, le charme de l'auteure c'est son autodérision et sa fraîcheur sur un sujet aussi peu glamour que les intestins et son fonctionnement. Vous voulez une idée sur son style ? Je vous invite à visionner l'extrait ci-dessous. Il s'agit d'une capture de sa présentation faite lors d'une compétition allemande, Slam Sciences Berlin, sorte d'exposé fait aux non-initiés de quelques minutes sur un sujet scientifique. C'est vraiment drôle, voir un brin insolant, mais on y apprend des choses sérieuses sur ce qui se passe en nous sans que nous ne le soupçonnions... 



 >> 5 faits fascinants et autres conseils utiles retenus 

J'en ai noté des dizaines et des dizaines, mais je vous en livre ici 5 qui m'ont particulièrement marqué.


> Pourquoi les brossages des dents du matin et du soir sont les plus importants ?
Mais vous avez le droit de continuer de vous brosser les dents le midi hein !

La nature est bien faite car notre salive contient des substances antibactériennes qui sont capables de cibler les mauvaises bactéries de notre bouche, notamment responsable des caries. Elle contient aussi des mucines, protéines protectrices qui tapissent notre dentition comme un bouclier contre les bactéries. C'est d'ailleurs sur ce principe que fonctionne le chewing-gum : en mâchouillant, on active la formation de salive qui aide à combattre les mauvaises bactéries (on stimule donc un processus naturel). Bref, le fameux brossage de dents du soir est indi-spen-sable. En effet, la nuit, on arrête de saliver, donc c'est un peu la fiesta pour les mauvaises bactéries dans notre bouche. Le brossage du soir permet donc d'éliminer aux max les mauvaises bactéries avant le couché puisqu'elles ne pourront pas être combattues par notre super-salive pendant la nuit. Le matin, un petit brossage pour éliminer les quelques bactéries téméraires qui auraient osé festoyer pendant la nuit et on peut afficher son plus beau sourire ultrabright pour le reste de la journée !



> Pourquoi une bonne huile d'olive extra première pression à froid c'est le top ?
Ou pourquoi soigner le choix de ces huiles végétales.

Les lipides (= le gras), c'est la plus grande source d’énergie du corps avant les glucides (=le sucre) et les protéines, d'où un stockage naturel des lipides (désolée !). 

La plupart des aliments, une fois décomposé en tout petits nutriments, passe par le foie, sorte de videur de boite de nuit qui détectera les nutriments toxiques de ceux bénéfiques, qui pourront passer dans la circulation sanguine. Contrairement à la plupart des nutriments, nos molécules d'huile d'olive passeront directement vers le cœur (argggh!). Qu'on se rassure, elles passeront juste après voir notre videur de service mais on comprend bien que les mauvais lipides pourraient laisser au passage quelques mauvais souvenirs à nos petites artères...





> L'intolérance au lactose pour les nuls
Qui, pourquoi, ça fait quoi ?

Le lait est composé de molécules de lactose qui normalement sont décomposées dans le corps humain en sucre, par une enzyme la lactase. Ces sucres sont alors absorbés par l'organisme pour lui fournir de l'énergie. Ceci est le fonctionnement normal d'assimilation du lait. Oui mais voilà : chez 75% de la population (ça fait pas mal de monde !), le gène responsable de la synthèse de la lactase se désactive progressivement au cours de la vie, pour rester actif à 10 - 15% de ces capacités de départ. Conséquence, il en reste juste assez pour consommer un peu de produit laitier, mais clairement pas à la manière des nourrissons. Trop de lait avalé : le lactose n'est pas coupé en sucre, il ne peut pas être assimilé, il glisse jusque dans l'intestin où il nourrie les bactéries responsables de charmant ballonnement... Conclusion : on est tous potentiellement intolérant aux produits laitiers mais il ne s'agit pas de totalement les éliminer, juste d'en réduire sa quantité.



> Comment aller au pot ?
Oui, au cas où certains ne savent pas !

Giulia Enders nous explique que notre corps n'est pas fait pour se soulager sur le trône, en position assise. Une affaire d'angle de notre colon qui ne serait pas optimal en position assise mais qui le serait en position accroupie du genre de celle prise sur des toilettes turques... Bref, le petit truc en plus si on reste assis sur le trône, c'est de placer un petit tabouret ou banc sous nos pieds et hop, les angles optimaux sont retrouvés.

Un truc tout bête que j'ai appris, c'est la composition des selles ! (Oui, je sais, on est très loin de l'article beauty glam!). Bref, vous saviez qu'elles étaient composées de 30% de fibres (fruits / légumes), 30% de bric-à-brac type molécules de médicaments, cholestérol, et 30% de bactéries ! 30% de bactéries... je trouve ça dingue ! 


> Comment agissent les fibres en cas de constipation
Là, on atteint le top de la poésie hein ?

On distingue 2 types de fibres les solubles, et les non solubles.
Les solubles (peau des fruits), elles agissent en apportant de l'eau aux selles qui du coup ont un plus gros volume et sont éliminées plus facilement.
Les insolubles (souvent issues des légumes) entraînent un mouvement péristaltique de l'intestin fainéant : elles exercent une sorte de pression sur l'intestin qui répond en se dandinant pour répondre à la pression des fibres, ce qui a pour effet d'accélérer le transit.




Pour conclure

Le livre, comme évoqué plus haut, est plein de spontanéité et d'humour, et avec une écriture très imagée permet de comprendre et mieux apprécier le fameux organe mal aimé qu'est l'intestin. Petite mise en garde tout de même, j'ai trouvé certains passages très techniques scientifiquement (notamment lorsque l'on aborde le microbiote intestinal humain) et du coup un peu difficile à lire (et pourtant, j'ai un cursus scientifique) mais accrochez-vous ou passez au chapitre suivant, vous y apprendrez un tas de choses, c'est sûr, mais ne vous bloquez pas !


Donc pour conclure, oui, j'ai beaucoup aimé ce bouquin. Je vois toujours dans ce type d'ouvrage une espèce de piqûre de rappel sur le rôle primordial du corps humain, de notre alimentation et de tous les petits signaux auxquels nous devrions être plus attentifs. J'ai vraiment appris un tas de faits scientifiques fascinant sur l'intestin, sur tout ce qui se passe dans notre corps, au quotidien, sans que nous n'y prêtions attention. Ma petite flamme scientifique s'en est trouvé réveillée et j'ai très envie d'ouvrir mes prochaines lectures sur le fonctionnement incroyable du corps humain. Donc s'il vous plaît Mesdames et Messieurs les scientifiques, plus de livres scientifiques ouverts aux grands publics !



8 commentaires

  1. C'est marrant, moi qui suis vraiment scientifique, je l'ai trouvé trop simplifié et agaçant de ce point de vue. En réalité, je n'ai rien appris en le lisant, ce qui m'a déçue. Mais je me rends compte qu'autour de moi, les gens qui ne sont pas du tout biologistes l'ont trouvé enrichissant, c'est l'essentiel!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, j'imagine qu'avec ton expertise scientifique, tu as du être un peu déçu... En tout cas perso, en bonne chimiste, j'ai appris pas mal de choses, de manière assez superficielle et simpliste, c'est certain, mais je trouve que ce type de bouquin peut être le point de départ de lectures plus approfondies et techniques pour les plus mordus ;)

      Supprimer
  2. Le titre ne fait pas rêver mais ton texte donne envie de le lire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciii :)
      Oui, c'est vrai que le fonctionnement de l'intestin, comme ça, ça ne vend pas du rêve ;) … Mais j'ai tout de même trouvé intéressant de voir et comprendre ce qu'il se passe « là-dedans ».

      Supprimer
  3. Hello!
    Je suis souvent passé devant ce bouquin mais je ne l'ai pas encore lu. Ton article donne envie de le découvrir car pour les non scientifiques, je pense qu'il est parfait pour apprendre de façon simple pas mal de chose sur l'intestin et son fonctionnement :)
    Bisous et bonne aprem
    Mimi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un bouquin assez atypique (que l'on voit partout!) et avec sa touche d'humour, on apprend pas mal de choses, je te le confirme :)
      Bises Mimi

      Supprimer
  4. Tu m'as donné envie de le lire, en plus c'est une lecture utile :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Emilie !
      Oui, je confirme, le livre est riche en info pour les non initiés.
      Bonne journée :-*

      Supprimer

Laisser un petit mot par ici